Psychothérapie

Image de Jeppe Hove Jensen
Image de Jeppe Hove Jensen

Thérapie brève systémique et stratégique

La thérapie brève systémique et stratégique vient des Etats-Unis (Palo Alto), ses fondateurs sont Grégory Bateson et Milton Erickson.

Ce modèle thérapeutique est centré sur la résolution de problèmes actuels, orientée solution, elle répond à la question « comment faire pour solutionner mon problème ? » et ne se base pas sur la compréhension de ce dernier.

L’approche est systémique car elle suppose une vision interactionnelle du problème qui permet de comprendre comment le problème fonctionne, quels sont les comportements et solutions mises en place pour résoudre le problème, et comment cela se fait-il que les solutions essayées ne donnent pas d’effets, voir empirent le problème.

C’est aussi une approche stratégique car elle propose des techniques originales qui ont pour but d’amener du changement dans les comportements et solutions permettant de dépasser le problème et de soulager la souffrance. Pour cela, une implication active est demandée dans l’essai de nouvelles façons de faire.

Pour toute personne qui se sent dans une impasse face à un problème d'ordre psychologique et/ou relationnel. 

Pour quoi ?

  • Difficultés relationnelles

  • Troubles anxieux: Angoisses, paniques, TOC

  • Troubles phobiques et obsessionnels

  • Troubles de l'humeur: tristesse, dépression, colère, ...

  • Troubles affectifs et sexuels

  • Troubles comportementaux

  • Troubles alimentaires

  • Troubles du sommeil

  • Mal-être, manque de confiance

  • Souffrances liées à l’école : motivation, harcèlement,…

  • Souffrances liées au travail : Burn-out, épuisement, harcèlement,…

 

Une séance dure plus ou moins 50 minutes.  Le nombre de séances varie en fonction du problème et de sa résolution.  Le rythme des séances est fixé ensemble.

Image de Ehimetalor Akhere Unuabona

Trauma

Je travaille les trauma avec différents outils.

J’utilise les outils de la thérapie brève du trauma, le PDMY (EMDR), la TRI/IFS (Internal Famiy System) et Mosaic.

 

La thérapie brève du trauma utilise l’hypnose conversationnelle conçue par Milton Erickson et s’appuie sur les outils stratégiques et systémiques brefs issus de la thérapie brève. Elle se positionne dans l’ici et maintenant en (r)éveillant les ressources psychologiques et corporelles du patient afin de l’aider dans la résolution des souffrances émotionnelles et des événements de vie douloureux liés au(x) traumatisme(s). De cette façon, la thérapie brève du trauma peut être vue comme une thérapie psychocorporelle.

Le PDMY (processus de désensibilisation et de reprogrammation positive par le mouvement des Yeux) est issu de l’EMDR (Eye Movement Desentitization and Reprocessing) et de l’hypnose.

Il s’agit d’un outil neurologique de traitement des traumatismes. Lors d’émotions trop violentes, notre cerveau ne digère pas complètement les émotions, elles sont alors « bloquée » dans le cerveau, ce qui va créer des symptômes divers. Normalement, la digestion des événements vécus se réalise pendant la phase de sommeil paradoxal. Le PDMY permet de remettre le processus naturel de digestion en route, par la stimulation bilatérale des yeux, semblable à celle qui a lieu durant le sommeil paradoxal. 

Les souvenirs traumatisants perdent leur charge affective douloureuse et peuvent être assimilé et digéré.

 

Que ce soit par l’hypnose conversationnelle ou le PDMY, le traumatisme s’inscrivant dans le corps, le travail sur le trauma a comme objectif de permettre la modification des sensations et émotions douloureuses liées aux images, aux sons, aux impressions,... qui rappellent l’événement traumatique.

Les flashbacks, les cauchemars, la perte d’estime de soi, la dépression, certains symptômes et maladies psychosomatiques, certains troubles du comportement qui sont la conséquence du trauma sont ainsi éliminés.

J’allie les outils issus de la thérapie brève du trauma et le PDMY (EMDR) dans la résolution des traumatismes.

 

Pour quoi ?

  • Mes, pensées, sensations désagréables faisant suite à des événements traumatisants tels que : agression, accident de circulation, deuil difficile, séparation douloureuse,  abus sexuel, catastrophe naturelle,…

  • Stress post traumatique.

  • Sensations inexpliquées, douleurs non expliquées par la médecine, difficultés de vie faisant résonnance à un passé douloureux,…
     

Une séance dure plus ou moins 50 minutes.  Le nombre de séances varie en fonction du problème et de sa résolution.  Le rythme des séances est fixé ensemble.

Image de Milada Vigerova
Image de Kam Idris

Prendre Rendez-vous

19, rue Dielhère 1350 Marilles

 

 Centre Respire 23, rue Albert 1er 4280 Hannut

 

Tel: 0476 / 86 44 51  Devroey.Veronique@gmail.com